ZT ZA : c’est quoi Zone-Téléchargement ?

Depuis plusieurs années maintenant, la plateforme française de téléchargement ZT ou ZT-ZA fait face à quelques difficultés, dont la multiplication des clones et le blocage des internautes. Après les multiples changements de nom de domaine, certains internautes ont posé des questions les uns après les autres. Retrouvez dans cet article, tout ce que vous devez savoir sur le site de téléchargement et sa nouvelle URL dans cet article.

Zone-Téléchargement, la petite histoire

Lancé en 2012, Zone-Téléchargement fait le bonheur de nombreux Français depuis des années. Cette plateforme fournit des liens de téléchargement direct illégaux en VF ou VOSTFR. Ces deniers sont soumis aux droits d’auteur et aux droits de propriété. Très facile à utiliser, le site ne nécessite aucun logiciel tiers. En quelques mois, il s’est rapidement fait connaître pour ses offres incroyables. Le site propose plusieurs catégories d’éléments à télécharger.

A lire aussi : Comment personnaliser PS5 ?

Il y a des films, des séries, des jeux, des logiciels, de la musique, de l’animation, des documentaires, des émissions de télévision, des spectacles, des concerts. Il y a aussi du sport, de l’autoformation, de la musique pour enfants et des livres électroniques. Vous pouvez donc directement télécharger autant de contenus sous de nombreux formats, à savoir : HDRip, DVDRip, WEBRip, mkv, Blu-ray, 720 p, 1080 p, etc. La plateforme générait environ 1,5 million d’euros de revenus par an grâce à la publicité.

Le revers de la médaille

En novembre 2016, quatre ans après sa création, le site Zone-Téléchargement atteint son apogée. Il compte 3,7 millions d’utilisateurs actifs mensuels, ce qui en fait le 11e site le plus visité sur l’ensemble du web français. Cette popularité soudaine a suscité une réaction violente des ayants droit et de HADOPI qui lutte contre le piratage, notamment pour protéger les droits d’auteur.

A lire également : Pourquoi télécharger Telegram ?

Après enquête, le site pirate a été fermé par la Gendarmerie nationale : pour le plus grand plaisir du Major et du pays. 7 personnes ont été arrêtées, mais seuls les 2 webmasters ont été emprisonnés pendant 3 mois. La situation a nui à la qualité de service du site, mais aujourd’hui, après de longs mois de guerre, la plateforme semble renaître de ses cendres tel un phœnix, peut-être cette fois pour de bon.

Le piratage de Zone-Téléchargement

À l’été 2018, ZT a été piraté et un clone est né. Celui-ci duplique la base de données et en fait une nouvelle extension, proposant un design différent. Qui plus est, ce copieur de ZT s’est déjà positionné comme le numéro un et a battu son maître en la matière. Pendant cette période, ZT a régulièrement changé de nom de domaine pour lutter spécifiquement contre ses copies. Plusieurs URLs se sont donc succédé :

  • annuaire-telechargement.com
  • zone-telechargement.net
  • zone-annuaire.com
  • zone-annuaire.net
  • zt-za.com
  • zt-za.net

L’adresse de votre zone de téléchargement préférée a changé. Notez que ce site doit constamment faire de nombreuses modifications pour éviter d’être bloqué.

25/04/2022 : La fermeture définitive

Coup de tonnerre le 25/04/2022… Zone-Téléchargement ferme définitivement ses portes après plusieurs années de bons et loyaux services. En effet, avec le site ZT Protect, l’équipe ZT déclare le meilleur site de téléchargement direct en France fermé. Bonne nouvelle pour les alternatives Zone-Téléchargement. Mais l’équipe ZT n’a donné aucune raison, elle s’est contentée de remercier la communauté.

La nouvelle adresse pour Zone-Téléchargement

De nouvelles versions du site Web sont apparues et il semble que les personnes derrière ces sites Web ne sont pas les créateurs du site original. Mais parmi ces copies, une semble plus crédible. Son URL vient d’être à nouveau mise à jour en « https://www.zone-telechargement.moe/ ». Le design est exactement le même que l’ancien ZT (ou ZT-ZA) et vous y retrouverez le même type de contenu.

Par conséquent, afin d’éviter d’éventuelles sanctions, le site indique expressément que tout contenu protégé par le droit d’auteur identifié sur le site peut faire l’objet d’une suppression. Sauf que pour l’URL, rien n’a changé. En outre, les créateurs ont déclaré que les pop-ups et autres publicités présentes sur la plateforme doivent disparaître afin de « rendre le site le plus agréable possible, comme il aurait toujours dû le rester ».

ARTICLES LIÉS